fermer
photos : Patrick Fabre
photos : Patrick Fabre
photos : Patrick Fabre
photos : Patrick Fabre
photos : Patrick Fabre
photos : Patrick Fabre
photos : Patrick Fabre
photos : Patrick Fabre
13€ / 9€ / 8€ (2 points PASS')
danse

ELOGE DU PUISSANT ROYAUME

Heddy Maalem
1h - tout public

 

 SAISON 13-14

 

Chorégraphie, Heddy Maalem - Scénographie,  Rachel Garcia - Création lumières Guillaume Fesneau - Bande sonore Heddy Maalem et Stéphane Marin
Avec Anthony-Claude Ahanda alias Jigsaw , Wladimir Jean alias Big Trap , Ludovic Manchin-Opheltes alias Kellias , Émilie Ouedraogo alias Girl Mad Skillz , Anne-Marie Van alias Nach

 

C’est à une transe étrange que nous convient Heddy Maalem et ses danseurs.

Ils approchent, le pas décidé. Ils s’apostrophent, s’encouragent, s’impressionnent, la danse commence. Chacun y va de sa gestuelle de son style, de sa colère. L’épiderme hérissé, l’œil aux aguets. Rapide, précis, et volontaire le moindre geste est un manifeste. De saccades en secousses, les mouvements s’enchaînent, les torses jaillissent, les corps s’affirment, les pieds tapent au sol. La vitesse d’exécution, l’énergie déployée, et la violence sublimée surprennent par leur portée poétique, et douces émotions. C’est le Krump !

 

Popularisé par le documentaire Rize de David Lachapelle (2004), le Krump - Kingdom Radically Uplifted Mighty Praise, littéralement « éloge puissant d’un royaume radicalement élevé » est né, dans les années 1990, dans les ghettos de Los Angeles.

Plus qu’une danse, il est l’expression d’un mode de vie et d’une culture qui parlent de fraternité, de tolérance et d’amour, une réponse à la violence quotidienne des gangs qui dominent les quartiers.

 

Heddy Maalem, chorégraphe autodidacte, a d’abord pratiqué la boxe, puis l’aikido, qui l’a amené à la danse. Il a élaboré Eloge du puissant du Royaume sous l’angle d’une ode au mouvement de « ces seigneurs de rien, maîtres et danseurs en leurs puissants royaumes».

 J’ai rencontré les danseurs de Krump sans doute parce que je les ai toujours cherchés. Ils s’appellent, Jigsaw, Kellias, Spencer… noms de code de leur identité réinventée. Le Krump est un mouvement profond, pas encore une marchandise. Il semblerait que le monde ait fait naître là où on ne l’attendait pas, une danse du dedans, authentiquement spirituelle, faite pour débusquer des monstres et dire l’inarticulé des paroles rentrées dans la gorge de ceux qui ne peuvent même plus crier. Ces danseurs nous disent : Qu’arrive t-il à la force qui nous mène ? Que signifie ce monde échoué ? Qui vit dans l’obscur de nous-mêmes ? Heddy Maalem

 

Restauration légère au Nomade bar 1heure avant le début du spectacle proposée par l'association des élèves du Lycée Hotelier Belliard

 

Réserver
rencontre
Jeudi 27 Mars 2014 19:30
Représentation suivie d'une rencontre avec l'équipe artistique.