fermer
image
image
image
image
image
image
image
image
Séances
  • mer. 18 Jan
    18:40
  • jeu. 19 Jan
    20:00
  • ven. 20 Jan
    19:00
  • sam. 21 Jan
    16:4521:15
  • dim. 22 Jan
    16:3520:45
  • lun. 23 Jan
    18:1520:30
  • mar. 24 Jan
    18:25

Neruda

{vo}
Pablo Larraín
Quinzaine des Réalisateurs, Festival de Cannes, 2016
Chili/Argentine/France/Espagne, 2017, 1h48

Gael García Bernal, Luis Gnecco, Alfredo Castro, Pablo Derqui, Alejandro Goic

1948, la Guerre Froide s’est propagée jusqu’au Chili. Au Congrès, le sénateur Pablo Neruda critique ouvertement le gouvernement. Le président Videla demande alors sa destitution et confie au redoutable inspecteur Óscar Peluchonneau le soin de procéder à l’arrestation du poète.

 

« Je ne suis pas un inconditionnel des biopics comme genre cinématographique, mais le film de Larrain est tout le contraire d’un biopic. C’est un film lyrique, irréel et ludique qui fabule autour de son propre personnage, comme si Neruda lui-même s’était mis à fabuler sur son destin d’opposant politique persécuté, faisant ainsi de son persécuteur un personnage idéalisé sans qui lui, Neruda, ne pourrait exister. Et ce, alors que naît Chant général, un des grands jalons de l’activisme politique de gauche. Le scénario de Guillermo Calderon est brillant, les acteurs virtuoses : Luis Gnecco, Gael Garcia Bernal, Mercedes Moran tout comme la pléiade d’acteurs qui jouent des plus petits rôles, et que l’on remarquait déjà dans El Club. » Pedro Almodovar dans Les cahiers du cinéma de décembre 2016 à propos de son coup de cœur de l’année.