Films de la semaine

fermer
image
image
image
image
Séances

L’HOMME TRANQUILLE

{vo}
John Ford
(THE QUIET MAN)
Etats-Unis – 1951 – 2h03

Avec John Wayne, Maureen O'Hara, Victor McLaglen, Barry Fitzgerald, Ward Bond

Sean Thornton, un champion de boxe américain, prend sa retraite et rentre en son pays natal, l'Irlande. Il y rachète le cottage paternel, se mettant ainsi à dos un voisin qui convoitait de longue date la propriété. Or Sean est amoureux de la sœur de ce dernier, sans le consentement duquel il ne peut l’épouser.

 

« C’est à Portland, dans le Maine, que naquit en 1894 John Martin Feeney, de parents émigrés depuis déjà vingt ans, et « la grande tragédie de John Ford fut de n’être pas né en Irlande », pays qu’il considérait comme sa véritable patrie – en témoignent son soutien financier à la cause de l’indépendance et quelques-uns de ses films, notamment Le Mouchard (1934) d’après Liam O’Flaherty. En 1936, il acquiert les droits d’adaptation d’une nouvelle de Maurice Walsh, « The Quiet Man », et cherche alors à imposer son projet aux différentes majors avec lesquelles il travaille : toutes lui répondent ne pas vouloir risquer un sou pour une petite romance irlandaise « idiote » dépourvue a priori de tout potentiel commercial. Après-guerre, avec le soutien d’acteurs conquis par le projet (et notamment son couple vedette, John Wayne et l’irlandaise Maureen O’Hara), Ford réunit l’argent nécessaire à la réalisation de son rêve qui donnera lieu à l’un de ses plus grands succès populaires et critiques.

Magnifiée par l’usage du Technicolor, c’est une Irlande de conte de fées – luxuriante, idyllique, pittoresque et extraordinairement verte (« tout est vert. Dites au chef opérateur d’enlever le filtre vert », hurla le producteur en découvrant les rushes) – qu’invente Ford. Une Irlande imaginaire puisque qu’elle est vue d’ailleurs, mythifiée par les descendants américains de ceux qui ont émigré. La nostalgie de l’Eden que les parents ont laissé derrière eux au Connemara s’incarne dans un village de pure invention, Inisfree, qui anime le fameux poème de Yeats, « L’île du lac d’Innisfree ».  Fabienne Duszynski

cinéma
Mercredi 11 Juin 20:15
Ciné-club présenté par Fabienne Duszynski