Films de la semaine

fermer
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
Séances
  • mer. 29 mar
    21:00
  • jeu. 30 mar
    18:40
  • ven. 31 mar
    16:4521:15
  • sam. 01 avr
    17:0021:15
  • dim. 02 avr
    16:3520:50
  • lun. 03 avr
    18:00
  • mar. 04 avr
    15:3020:15
+ Toutes les séances
  • ven. 14 avr
    18:45
  • dim. 16 avr
    18:30
  • sam. 22 avr
    18:10
  • lun. 24 avr
    18:15
  • dim. 30 avr
    20:30
  • sam. 06 mai
    16:50

Grave

16
Julia Ducournau
France, 2016, 1h38

Garance Marillier, Ella Rumpf, Joana Preiss, Rabah Naït Oufella, Laurent Lucas

INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS

 

Dans la famille de Justine tout le monde est vétérinaire et végétarien. À 16 ans, elle est une adolescente surdouée sur le point d’intégrer l’école véto où sa sœur ainée est également élève. Mais, à peine installés, le bizutage commence pour les premières années. On force Justine à manger de la viande crue. C’est la première fois de sa vie. Les conséquences ne se font pas attendre. Justine découvre sa vraie nature.

 

Sélection officielle, Festival de Cannes Semaine Internationale de la Critique 2016

Grand Prix et Prix de la Critique, Sélection officielle, Festival du Film Fantastique de Gérardmer 2017

Sélection officielle, Festival International du Film de Toronto 2016, 3ème place du Prix du Public

Sélection officielle, Festival du Film de Sundance 2017

 

Jamais gratuit, le scénario de Grave s’il prend une tournure fantastique reste très ancré dans la réalité évoquée, celle de cette faculté de vétérinaire et du bizutage des étudiants de première année par leurs aînés. Subtile dosage que Julia Ducournau entretient avec une grande maitrise, une vraie ambition formelle et un sujet qui dénote franchement. Une cinéaste est née qui révèle une jeune comédienne fascinante : Garance Marillier au cœur de son précédent film, le court métrage Junior. Un duo à suivre !

 

« un remarquable film de genre, et même «transgenre» au croisement du film de campus - un sous-genre exclusivement américain -, du film d'horreur et de la comédie initiatique. Un vrai film d'auteur avec du sang et beaucoup de chair qui a fait sensation à Cannes, et depuis, dans tous les autres festivals. » Télérama