Films de la semaine

fermer
image
image
image
image
image
image
image
image
image
Séances
+ Toutes les séances
  • mer. 07 oct
    14:3016:15
  • ven. 09 oct
    16:45
  • sam. 10 oct
    15:00
  • dim. 11 oct
    14:30
  • mar. 13 oct
    16:30
  • lun. 19 oct
    14:15
  • ven. 23 oct
    14:15

ANINA

jeunepublic
Alfredo Soderguit
A voir dès 6 ans
Uruguay/Colombie, 2013, 1h20, film d’animation

Anina Yatay Salas est une petite fille qui n'aime pas son nom car c'est un palindrome (on peut le lire à l'envers comme à l'endroit. Elle est la risée de ses camarades. Un jour, suite à une bagarre dans la cour d'école, Anina et son ennemie Gisèle sont convoquées par la directrice qui leur remet comme étrange punition : une enveloppe scellée qu'elles ne devront pas ouvrir avant sept jours…

Suspens, inventivité, tendresse et drôlerie : de nombreux ingrédients qui tiennent le spectateur en haleine et lui donnent du grain à moudre (enfants comme parents).

 

Rares sont les films à hauteur d’enfant dont on sent qu’ils ont à cœur de les aider à grandir et dont l’imaginaire reste connecté à l’enfance : Anina est de ceux-là. Suspens, inventivité, tendresse et drôlerie : de nombreux ingrédients qui tiennent le spectateur en haleine et lui donnent du grain à moudre (enfants comme parents). En avant-première le dimanche 27 septembre à 14h30 puis en sortie nationale pendant deux semaines !

 

« J'ai rencontré Alfredo Soderguit et ses compagnons à Montevideo, alors qu'ils préparaient ce long métrage, une équipe de jeunes gens qui ne baissaient pas les bras malgré des circonstances difficiles.

Le film est fait ! Et il est distribué, face aux produits accouchés par des montagnes de technologie et de dollars.  Je découvre une œuvre aboutie, sans faille, un style personnel, une image toujours belle et contrôlée, couleurs, collages, matières, une animation particulière avec une innocence propre à parler aux enfants, mais pleine de subtilité. Et le propos important est exposé avec simplicité et efficacité. J'imagine tous les enfants tendus vers l'écran, le cœur battant - c'est leur monde et leurs problèmes - et sortant de la projection apaisés, rassurés, et prêts à bien vivre leur quotidien. Bienvenue à Anina, la petite sœur uruguayenne ! » Michel Ocelot

avant
première
Cinoche
brioche
cinéma
Dimanche 27 Septembre 14:30
Avant-Première et Cinoche-Brioche